Catherine Mergan

Sexologue clinicienne – Psychologue clinicienne et Psychothérapeute

Psychologue clinicienne, psychothérapeute et sexologue clinicienne

Présentation personnelle de psychologue

Le projet d’enfant est parfois long et chargé d’émotions qu’il faut apprendre à gérer.

Un espace d’écoute bienveillante va permette l’expression de ces émotions et du vécu avec toutes ses incompréhensions, ses déceptions, ses frustrations, ses colères, ses désarrois. Chez les personnes touchées par l’infertilité, ce vécu peut être souvent accompagné d’un sentiment de culpabilité et de honte, d’un vécu d’injustice, de ruminations constantes,  de dévalorisation de soi, mais aussi parfois d’un isolement social. La relation d’aide en lien avec l’infertilité, va permettre aux femmes, aux hommes et aux couples, de s’exprimer, d’être écoutés dans cette période de désir inassouvi d’enfant.  En parler dans un cadre empathique et bienveillant permet d’être plus en paix avec soi-même, avec son rapport avec la maternité, la parentalité, mais aussi avec son corps médicalisé.

Je propose un accompagnement  bienveillant des difficultés et traumatismes liés à la conception (IVG, IMG, Fausses Couches, échecs de FIV…), notamment

  • en écoutant la souffrance, la tristesse, …
  • en informant et rassurant pour apaiser le stress et l’anxiété
  • en explorant le projet parental, le sens donné à ce projet contrarié par l’infertilité
  • en renforçant les ressources de la personne et du couple comme la capacité de communication, la confiance en soi, l’intimité, …
  • en explorant la possibilité de diversifier les projets, de préserver des loisirs, de s’accomplir autrement, …
  • en explorant le soutien social en vue de préserver les relations familiales, amicales et professionnelles et éviter l’isolement

Je prends ainsi en charge les problématiques suivantes

  • Les difficultés émotionnelles et relationnelles en lien, ou non, avec le parcours d’infertilité et le désir d’enfant
  • Les deuils périnataux (fausses-couches, IMG, IVG, syndrome de la mort subite)
  • La solitude
  • Le manque de confiance en soi et d’estime de soi
  • Le stress et l’anxiété
  • Les difficultés sexuelles : trouble du désir, vaginisme, dyspareunie, trouble érectile,
  • La parentalité autrement

Outils principaux utilisés issus de :
La thérapie systémique, la thérapie brève, l’approche centrée sur la personne, la thérapie sexo-fonctionnelle, l’hypnose médicale et conversationnelle

Modalités d’accompagnement :
– L’esprit qui anime les rencontres est teinté de  bienveillance, de non-jugement et d’acceptation de chacun dans sa singularité.
– L’accompagnement est personnalisé et au rythme de la personne
– La fréquence des rendez-vous est définie ensemble en séance
– La durée de la thérapie est variable d’une personne à l’autre et en fonction de la problématique amenée.
– L’arrêt de la thérapie est discuté en séance afin de bien clôturer le travail

 

Présentation personnelle de sexologue

L’infertilité est intimement liée la sexualité. D’un côté, les dysfonctions sexuelles – comme le vaginisme ou la dyspareunie chez la femme et l’anéjaculation ou les troubles érectiles chez l’homme – peuvent être la cause d’une infertilité fonctionnelle, et d’un autre côté, l’infertilité peut causer des difficultés sexuelles, voire des dysfonctionnements sexuels.

La sexualité du couple est souvent impactée lors d’un parcours de procréation médicalement assistée. De nombreux couples considèrent que s’il ne peut y avoir aucune fécondation suite à un rapport sexuel, il est inutile de faire l’amour. Ces couples finissent par bannir l’intimité sexuelle jusqu’à, parfois, ne plus avoir de rapports intimes.

Les demandes les plus fréquentes des personnes en parcours de PMA sont :

  • Les troubles du désir sexuel
  • Le vaginisme ou la dyspareunie pour les femmes
  • Les troubles de l’érection ou de l’anéjaculation pour les hommes
  • L’intimité du couple

Mon rôle de sexologue est notamment d’accueillir la souffrance, d’aborder les difficultés sexuelles vécues, de donner les informations nécessaires sur le déroulement de la procédure de procréation médicalement assistée pour dédramatiser la situation et réduire l’anxiété, d’orienter vers un médecin pour un éventuel traitement, de parler des doutes et des difficultés à consulter, de proposer un accompagnement pour vivre mieux ces moments, de travailler sur l’image du corps ou encore l’estime de soi.

Je peux également aider les couples à se retrouver, à mettre en place des rituels permettant une sexualité récréative plutôt que reproductive.

Consultations :

– Place Agora 5 à 1348 Louvain-La-Neuve (Centre Thérapeutique l’Axe)

– Rue Sambrée 16 à 1301 Bierges

– Rue du Stampia 86 à 1390 Grez-Doiceau